Quelles sont les aides pour changer de chaudière

Quelles sont les aides pour changer de chaudière

Vous souhaitez changer la chaudière de votre habitation ? Savez-vous qu’il existe plusieurs aides mises à la disposition des ménages pour le changement de chaudière ?

 

Quelles sont les aides disponibles pour changer de chaudière ?

Tout en sachant que le changement de chaudière est un investissement coûteux pour les ménages et en encourageant l’utilisation des chaudières à très haute performance énergétique, l’État et d’autres partenaires mettent des subventions et des aides financières à disposition de ces ménages. Ces aides financières ont pour objectif d’une part de promouvoir l’utilisation des chaudières qui consomment moins d’énergie et qui émettent moins de carbone et d’autre part de soutenir financièrement les ménages modestes dans le projet de changement de chaudière.
Les aides disponibles pour changer de chaudière sont : la Prime Rénov, La TVA à taux réduit, les aides des collectivités locales, le Coup de Pouce économies d’énergie (dispositif CEE), le chèque énergie, les aides de l’Anah, l’éco-prêt à taux zéro.

Il est possible d’obtenir ces primes simultanément pendant un projet de changement de chaudière. Autrement dit certaines aides sont cumulables pour un même projet. L’eco PTZ peut être cumulée avec la prime rénov, l’aide Anah, l’aide des collectivités locales, et le coup de pouce. Les aides des collectivités locales sont cumulables avec tous les autres types aides disponibles.

Quelles sont les aides accordées pour le changement de chaudière ?

Les subventions et aides mise en place pour le changement de chaudière ne sont éligibles pour toutes les chaudières. Sont accordés pour l’installation d’une chaudière à fioul à basse température l’aide Anah, l’éco-PTZ, la TVA à taux réduit et les aides des collectivités locales. Tandis que tous les 7 aides sont accordés pour l’installation des chaudières à bûches, gaz à condensation, à micro-cogénération gaz, à granulés, automatique à plaquettes, automatiques à granulés.

Quelles aides pour changer de chaudière gaz ?

Toutes les aides disponibles sont accordées pour changer de chaudière gaz. Parmi les chaudières gaz, nous vous suggérons d’installer une chaudière gaz à condensation, car cet équipement permet d’économiser plus de 25 % sur la facture de chauffage.

La Prime Rénov

Elle s’élève à hauteur de 800 euros pour les ménages modestes. Tandis que pour les ménages très modestes, elle s’élève à 1 200 euros.

La TVA à taux réduit

Le taux applicable à la facture est de 2,1 % pour la Guadeloupe, en Martinique et à la Réunion. Pour la France métropolitaine, le taux de la TVA à taux réduit est de 5,5 %.

Les aides des collectivités locales

Certaines communes mettent à disposition des ménages des aides financières pour la réalisation des travaux liés à la performance énergétique du logement.

Le Coup de Pouce économies d’énergie (dispositif CEE)

Le montant légal de cette prime est de 600 euros. Mais ce montant peut excéder jusqu’à 1 400 euros pour les ménagères modestes.

Le chèque énergie

Cette aide permet de régler les factures d’énergie et celles liées à la réalisation des travaux d’amélioration énergétique. Le montant est compris entre 48 et 277 euros.

Les aides de l’Anah

Cet organisme subventionne vos travaux de 35 à 50 % du coût total HT, sachant que le montant maximum sera de 10 000 € pour les foyers très modestes et 7 000 € pour les modestes.

L’éco-prêt à taux zéro

La banque octroi un prêt avec 0 intérêt au demandeur. Les intérêts sont à la charge du gouvernement.

Les démarches pour obtenir des aides pour changer de chaudière

Les démarches à faire pour obtenir les aides pour changer de chaudière diffères d’un organisme à un autre.

La Prime Rénov : avant le début des travaux, le propriétaire de la maison doit s’inscrire sur maprimerenov.gouv.fr Après l’inscription, il devra présenter son dernier avis d’imposition et le devis des travaux fait par un spécialiste certifié RGE. Le sigle RGE signifie reconnu garant de l’environnement.

La TVA à taux réduit : cette aide est éligible aussi bien au propriétaire d’une maison privé qu’au bailleur d’un local. Il n’y a aucune démarche à faire dans ce cas. Le prestataire devra juste appliquer la réduction sur facture (sur l’achat et l’installation de la chaudière).
Les aides des collectivités locales : si vous êtes éligibles à cette aide, il suffit juste de contacter la maire dans laquelle se trouve votre habitation.

Le Coup de Pouce économies d’énergie (dispositif CEE) : la démarche consiste à vérifier si les travaux à effectuer sont éligibles au dispositif des certificats d’économies d’énergie, faire la demande auprès de l’organisme avant la date de début des travaux, comparer les différents accompagnements proposés par les fournisseurs d’énergie, choisir une proposition et engager un professionnel RGE pour effectuer les travaux.

Le chèque énergie : il n’y aucune démarche à effectuer pour cette aide. Les foyers éligibles perçoivent un chèque énergie une fois par an. Le chèque énergie est envoyé directement dans le domicile des personnes éligibles.

Les aides de l’Anah : pour cette aide, il suffit juste de vous rapprocher d’une agence de cet organisme pour faire votre demande et soumettre votre projet de changement de chaudière.
L’éco-prêt à taux zéro : avant la réalisation des travaux, il faut déposer un dossier de demande auprès d’une banque qui est apte à réaliser un prêt sans intérêt dans le cadre de l’utilisation des équipements à très haute performance énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *